Léo Langelier

M, n. 12 février 1957, d. 15 mai 2018
Père*Camille Langelier n. 13 jan 1926, d. 6 avr 2007
Mère*Yolande Lefebvre n. 26 oct 1927
Apparaît sur les tableaux
Sébastien Langelier
Dernière mise à jour=19 jan 2019
     Léo est né le 12 février 1957. Il était fils de Camille Langelier et Yolande Lefebvre. Léo Langelier est décédé le 15 mai 2018 à Montreal, Ile de Montréal, Qc, Can, à l'âge de 61 ans.

Paul Henri Gagnon

M
Dernière mise à jour=2 jan 2008
     Paul est né. Il a épousé Madeleine Dion.

Madeleine Dion

F
Dernière mise à jour=2 jan 2008
     Elle a épousé Paul Henri Gagnon. Madeleine est née.

Jacques Gagnon

M
Père*Paul Henri Gagnon
Mère*Madeleine Dion
Dernière mise à jour=26 mars 2010
     Jacques Gagnon est fils de Paul Henri Gagnon et Madeleine Dion.

Marie Claude Gagnon

F
Père*Jacques Gagnon
Mère*Colette Langelier
Apparaît sur les tableaux
Sébastien Langelier
Dernière mise à jour=26 mars 2010
     Marie Claude Gagnon est fille de Jacques Gagnon et Colette Langelier.

Stéphanie Gagnon

F
Père*Jacques Gagnon
Mère*Colette Langelier
Apparaît sur les tableaux
Sébastien Langelier
Dernière mise à jour=26 mars 2010
     Stéphanie Gagnon est fille de Jacques Gagnon et Colette Langelier.

Jules Couinard

M
Dernière mise à jour=2 jan 2008
     Jules est né. Il a épousé Georgette Martel.

Georgette Martel

F
Dernière mise à jour=2 jan 2008
     Elle a épousé Jules Couinard. Georgette est née.

Patrice Couinard

M
Père*Jules Couinard
Mère*Georgette Martel
Dernière mise à jour=26 mars 2010
     Patrice Couinard est fils de Jules Couinard et Georgette Martel.

Horace Guilmain

M
Dernière mise à jour=2 jan 2008
     Horace est né. Il a épousé Valéda Desautels à Ste-Rosalie, Qc, Can, le 24 juin 1930.

Famille: Valéda Desautels n. 6 oct 1909, d. 12 sept 1934

Cécile Viau

F
Dernière mise à jour=2 jan 2008
     Cécile est née. Elle a épousé Adonias Desautels à Ste-Rosalie, Qc, Can, le 24 avril 1937.

Famille: Adonias Desautels n. 11 avr 1911, d. 1960

Thaddée Patenaude

M
Dernière mise à jour=23 sept 2014

Famille: Jeannette Desautels n. 23 août 1912

Nellie LaBonte

F
Dernière mise à jour=2 jan 2008
     Nellie est née.

Mariette Amyot

F
Dernière mise à jour=20 fév 2010

Famille: Marcel Desautels

Yvonne Lemonde

F
Dernière mise à jour=2 jan 2008
     Yvonne est née.

Denis Lussier

M
Dernière mise à jour=23 sept 2014

Eveline Renaud

F
Dernière mise à jour=22 fév 2010

Robert Ruel

M
Dernière mise à jour=22 fév 2010

Famille: Lise Archambault

Denise St-Hilaire

F
Dernière mise à jour=22 fév 2010

Famille: Jean Archambault

Michel Camire

M
Dernière mise à jour=22 fév 2010

Colette Denommee

F
Dernière mise à jour=23 sept 2014

Famille: Pierre Lemay

Claude Prefontaine

M
Dernière mise à jour=23 sept 2014

Famille: Francine Lemay

Ginette Duquette

F
Dernière mise à jour=23 sept 2014

Famille: Claude Lemay

Normand Courtemanche

M
Dernière mise à jour=23 sept 2014

Famille: Diane Lemay

Loraine Garner

F
Dernière mise à jour=23 sept 2014

Famille: Marcel Lemay n. 4 jan 1959, d. 11 juil 1990

Pierrette Gadner

F
Dernière mise à jour=23 sept 2014

Joseph Samuel Diomède Langelier

M, n. 15 juin 1908, d. 20 juillet 1959
Père*Joseph Aimé Léonidas Langelier n. 4 août 1878, d. 27 oct 1955
Mère*Horacina Bousquet n. 24 avr 1884, d. 20 juil 1959
Apparaît sur les tableaux
Sébastien Langelier
Dernière mise à jour=8 avr 2018
     Joseph est né à Ste-Rosalie, Qc, Can, le 15 juin 1908. Il était fils de Joseph Aimé Léonidas Langelier et Horacina Bousquet. Il a été baptisé en 1908. Joseph Samuel Diomède Langelier était Religieux le 15 août 1929 à Séminaire, St-Hyacinthe, Qc, Can. Son corps a été inhumé en 1959 à Collège, St-Laurent, St-Laurent, Qc, Can. Il est décédé le 20 juillet 1959 à 625 Avenue Sainte-Croix, Collège St-Laurent, Montreal, Ile de Montréal, Qc, Can, à l'âge de 51.. Article paru dans "Le Laurentien", vol 28 no 1, octobre 1959 écris par Emile Doublard c.s.c.
Le Père Langelier n'est plus. Encore une fois s'est réalisée la parole du Seigneur: "Soyez prêts... Je viendrai comme un voleur..." Sa mort se pare d'un effet de surprise, malgré une maladie qui laissait planer des doutes sur son état général toujours imprévue.
D'origine terrienne, le père Langelier conservait un grang amour du sol canadien, des travaux de la ferme. A l'occasion, il se réjoissait de participer à ces travaux. Rien ne le charmait tant qu'une belle description de la campagne, une étude de moeurs, de nos "vieilles" gens. Il s'enthousiasmait et communiquait son enthousiasme à son entourage.
De son milieu d'origine, il héritera de qualités fort appréciables: esprit de travail, esprit de service, franchisse et loyauté. On lui reprochera parfois un language un peu vert: mais il faut plutôt voir là un amour de la loyauté, de la vérité. Il était tellement sincère qu'il lui répugnait d'utiliser des formules frelatées d'un civisme qui risquaient de voiler la vérité, de la faire oublier.
Au séminaire de Saint-Hyacinthe où il fait ses études classiques, il a dû être un élève gai, rieur,soucieux de son devoir, si on juge par le souvenir qu'il laissa dans l'esprit de ses confrères de classe. Venait l'heure des grandes décisions. Il sera père de Sainte-Croix. Le 15 août 1929, fidèle au rendez-vous, il se rendait au noviciat. En août 1933, il se liait définitivement à Sainte-Croix par l'émission des voeux perpétuels, et en février 1934, il recevait l'ordination sacerdotale des mains de Mgr Georges Gauthier. C'est, résumée trop brièvement, une phase importante de sa vie, celle de sa formation cléricale.
A partir de septembre 1934, nous le retrouvons à Saint-Laurent où s'écoulera toute sa vie, à l'exception de l'année 1950-51, qu'il passa en Europe. Il profita de ce court séjour pour se documenter en matière d'éducation, pour suivre des cours de perfectionnement en lettres.
Le Père Langelier fut d'abord et avnt tout un prêtre-éducateur.Sa vie, il l'a donnée tout entière à ces générations de jeunes. Il l'a donnée avec joie, sans réserve. Lors de son jubilé sacerdotal, en février dernier, dans une allocution remplie de finesse, le père exprimait le désir de rester encore vingt-cinq autres années au service des jeunes. Dieu s'est contenté de son désir. Qui dira l'enthousiasme qu'il a jeté dans le coeur des jeunesÉ Qui dira le bien qu'il a accompli en acceptant avec joie sa tâche d'éducateur? Ne sera-t-il pas lui-même un peu surpris en paraissant devant Dieu et ne reprendra-t-il pas pour son compte cette parole de l'Evangile: Quand vous avons-nous vu, Seigneur, avoir soifÉ Quand vous avons-nous vu en quête de vérité? Et le Seigneur lui répondra: chauqe fois que vous avez rendu service à l'un de ces petits (et ils sont nombreux dans son cas), c'est à moi-même que vous l'avez fait.
Malgré des obédiences parfois lourdes, le père Langelier ne refuse pas de rendre service. Pendant quelques années, il fut chapelain des soeurs Marie-Réparatrice, et Dieu sait qu'il se donna avec coeur à sa tâche: direction de retraitantes, messes, saluts, etc. Le Père ne se dérobait pas à sa tâche. Lors de la fondation de la paroisse Saint-Sixte, il se dévoua au ministère paroissial. En raison de ses états de service, le curé fondateur jugea à propos d'inscrire dans le bronze d'une des cloches le nom du Père Langelier. Des élèves du collège Basile-Moreau ont profité de son expérience de professeur de latin. C'est énumérer des états de service qui caractérisent bien ce confère, et j'en passe.
En 1957, sa santé requiert quelques ménagements. Ses supérieurs jugent à propos de le nommer au séminaire Sainte-Croix. Un peu à la manière de Saint-Paul il reprend pour lui-même le non "non recuso laborem". Une simple énumération de son obédience locale donnera une idée de la somme de travail qu'il accomplissaint: quatroze périodes de classe par semaine, dix heures de corrections, quinze heures de préparation de classes, deux heures de direction, une heure de confession, ministère dominical à Saint-Martin, sans compter les imprévus qui se présentent toujours dans une maison d'éducation. Et même, il exprimait le désir de suivre des cours d'été en latin ou en grec en vue de se perfectionner, et de mieux servir les étudiants.
Pour tous ceux qui auront eu l'occasion de le connaître plus intimement, son brusque départ laissera un vide... Son sourire plien de douceur, un peu narquois, leur fera défaut. Après vingt-cinq ans de service, si ce sourire persistait, c'est que son âme s'était purifiée par cet apostolat auprès des jeunes. Le Père n'est plus: mais à nous tous, les survivants, il reste un double devoir: remercier Dieu d'avoir suscité cette vocation en Sainte_croix: nous souvenir de lui à l'autel du Seigneur. "Dieu nous l'avait donné, Dieu nous l'a ôté; que son saint nom soit béni".

Pierre Fortin Bellefontaine

M, n. 21 mai 1669, d. 3 janvier 1756
Père*Julien Fortin Bellefontaine n. 9 fév 1621, d. 10 août 1692
Mère*Geneviève Gamache Dit Lamarre n. 13 oct 1636, d. 5 nov 1709
Dernière mise à jour=15 mai 2008
     Pierre est né à Ste-Anne de Beaupré, Qc, Can, le 21 mai 1669. Il était fils de Julien Fortin Bellefontaine et Geneviève Gamache Dit Lamarre. Pierre Fortin Bellefontaine a été baptisé le 24 mai 1669 à Visitation-ND, Château-Richer, Qc, Can. Il a épousé Marie Gertrude Hudon, fille de Pierre Hudon-Beaulieu et Marie Gobeil, le 4 juillet 1697 à ND-Liesse, Rivière-Ouelle, Qc, Can. Pierre est décédé le 3 janvier 1756 à Islet, Kamouraska, Qc, Can, à l'âge de 86.

Famille: Marie Gertrude Hudon n. 20 mai 1677

Béatrice Langelier

F, n. 15 septembre 1912, d. 30 juillet 1922
Père*Joseph Aimé Léonidas Langelier n. 4 août 1878, d. 27 oct 1955
Mère*Horacina Bousquet n. 24 avr 1884, d. 20 juil 1959
Apparaît sur les tableaux
Sébastien Langelier
Dernière mise à jour=4 fév 2008
     Elle a été baptisée en 1912. Béatrice est née le 15 septembre 1912. Elle était fille de Joseph Aimé Léonidas Langelier et Horacina Bousquet. Son corps a été inhumé en 1922. Béatrice est décédée le 30 juillet 1922 à Ste-Rosalie, Qc, Can, à l'âge de 9.

Jean Marie Langelier

M
Père*Albert Langelier d. a 3 déc 2015
Mère*Alberta Therrien d. a 3 déc 2015
Apparaît sur les tableaux
Sébastien Langelier
Dernière mise à jour=8 mars 2016
     Jean Marie Langelier est fils de Albert Langelier et Alberta Therrien.

Famille: Marie Paule Forgues n. 11 mars 1928, d. 7 déc 2015