Henri Joseph Desbiens

M, n. 16 septembre 1759
Père*Étienne Desbiens n. 1 mai 1719, d. 21 déc 1783
Mère*Véronique Bernard Dit Gonthier n. 3 mai 1725, d. 25 fév 1799
Dernière mise à jour=5 mai 2008
     Henri Joseph Desbiens est né le 16 septembre 1759 à Ile aux Coudres, Charlevoix, Qc, Can. Il était fils de Étienne Desbiens et Véronique Bernard Dit Gonthier. Henri Joseph Desbiens a épousé Marie Anne Harvey, fille de Sébastien Dominique Harvey et Geneviève Savard, le 4 avril 1785 à Ile aux Coudres, Charlevoix, Qc, Can.

Famille: Marie Anne Harvey n. 2 déc 1762, d. 15 nov 1805

Marie Anne Harvey

F, n. 2 décembre 1762, d. 15 novembre 1805
Père*Sébastien Dominique Harvey n. 27 sept 1736, d. 8 mars 1812
Mère*Geneviève Savard n. 1 juin 1736, d. 19 jan 1781
Dernière mise à jour=6 mai 2008
     Marie Anne Harvey est née le 2 décembre 1762 à St-Louis, Ile aux Coudres, Charlevoix, Qc, Can. Elle était fille de Sébastien Dominique Harvey et Geneviève Savard. Marie Anne Harvey a épousé Henri Joseph Desbiens, fils de Étienne Desbiens et Véronique Bernard Dit Gonthier, le 4 avril 1785 à Ile aux Coudres, Charlevoix, Qc, Can. Marie Anne Harvey est décédée le 15 novembre 1805 à La Malbaie, Charlevoix, Qc, Can, à l'âge de 42 ans.

Famille: Henri Joseph Desbiens n. 16 sept 1759

Étienne Desbiens

M, n. 1 mai 1719, d. 21 décembre 1783
Père*Étienne Desbiens n. a 7 nov 1691, d. 30 juil 1766
Mère*Marie Dorothée Tremblay n. 28 sept 1692, d. 19 mars 1734
Dernière mise à jour=10 mai 2008
     Étienne Desbiens est né le 1 mai 1719 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can. Il était fils de Étienne Desbiens et Marie Dorothée Tremblay. Étienne Desbiens a épousé Véronique Bernard Dit Gonthier, fille de Louis Gauthier Gonthier et Geneviève Gagné, le 4 novembre 1744 à Les Éboulements, Charlevoix, Qc, Can. Étienne Desbiens est décédé le 21 décembre 1783 à Ile aux Coudres, Charlevoix, Qc, Can, à l'âge de 64 ans.

Famille: Véronique Bernard Dit Gonthier n. 3 mai 1725, d. 25 fév 1799

Véronique Bernard Dit Gonthier

F, n. 3 mai 1725, d. 25 février 1799
Père*Louis Gauthier Gonthier n. 27 fév 1679, d. 19 déc 1728
Mère*Geneviève Gagné n. 27 mai 1686, d. 9 avr 1731
Dernière mise à jour=14 mai 2008
     Véronique Bernard Dit Gonthier est née le 3 mai 1725 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can. Elle était fille de Louis Gauthier Gonthier et Geneviève Gagné. Véronique Bernard Dit Gonthier a épousé Étienne Desbiens, fils de Étienne Desbiens et Marie Dorothée Tremblay, le 4 novembre 1744 à Les Éboulements, Charlevoix, Qc, Can. Véronique Bernard Dit Gonthier est décédée le 25 février 1799 à Ile aux Coudres, Charlevoix, Qc, Can, à l'âge de 73 ans.

Famille: Étienne Desbiens n. 1 mai 1719, d. 21 déc 1783

Étienne Desbiens

M, n. avant 7 novembre 1691, d. 30 juillet 1766
Père*Estienne Desbiens n. 1661, d. 19 oct 1708
Mère*Marie Campeau n. 24 nov 1665, d. 7 fév 1736
Dernière mise à jour=11 avr 2018
     Étienne Desbiens est né le avant 7 novembre 1691 à Qc, Can. Il a été confirmé le 7 novembre 1691 à Montreal, Qc, Can. Il était fils de Estienne Desbiens et Marie Campeau. Étienne Desbiens a épousé Marie Dorothée Tremblay, fille de Louis Tremblay et Marie Perron, le 21 janvier 1715 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can. Étienne Desbiens was New Tag Le Parchemin
12 Juillet 1756 (Qc)
Crespin, A. (1751-1782)

Observation: La date a été tirée de l'intitulé.

Partage de terres situées en l'île aux Coudres au lieu nommé la Riviere Rouge entre Joseph Tremblay, de l'île aux Coudres, au nom et comme tuteur des enfants des défunts Etienne Tremblay et Marie-Louise Bono, vivant habitant de l'île aux Coudres, lesquels sont Etienne Tremblay (mineur), Denise Tremblay (mineure) et Marie-Madeleine Tremblay (mineure), Jean Tremblay et Marie-LouiseTremblay, son épouse, Vincent Tremblay et Elisabeth Tremblay, son épouse, et lesdits mineurs, en présence de Etienne Debien, leur subrogé tuteur. le 12 juillet 1756. Il was New Tag Le Parchemin
17 Février 1757 (Qc)
Crespin, A. (1751-1782)

Observation: L'acte a été rédigé le 6 novembre 1756.

Dépôt d'une donation de terre située le long de la grève; par Etienne Debien, veuf de Marie Tremblay, de la paroisse de St Louis en l'île aux Coudres, du consentement de Etienne Debien, Joseph Debien, Jean-Baptiste Martel et Marie-Clothilde Debien, son épouse, Jacques Gaudro et Marie Debien, son épouse, François Lajoye et Brigitte Debien, son épouse, et Félicité Debien et Nadau, sonépoux, ses enfants, gendre et brus, à Jean Debien, son fils.

Doc #: 17570217PA002787 le 17 février 1757. Il est décédé le 30 juillet 1766 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can.

Famille: Marie Dorothée Tremblay n. 28 sept 1692, d. 19 mars 1734

Il a épousé Marie Dorothée Tremblay, fille de Louis Tremblay et Marie Perron, le 21 janvier 1715 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can.

Marie Dorothée Tremblay

F, n. 28 septembre 1692, d. 19 mars 1734
Père*Louis Tremblay n. 29 sept 1667
Mère*Marie Perron n. 1667, d. 4 avr 1706
Dernière mise à jour=14 mai 2008
     Marie Dorothée Tremblay est née le 28 septembre 1692 à Ange-Gardien, Qc, Can. Elle était fille de Louis Tremblay et Marie Perron. Marie Dorothée Tremblay a épousé Étienne Desbiens, fils de Estienne Desbiens et Marie Campeau, le 21 janvier 1715 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can. Marie Dorothée Tremblay est décédée le 19 mars 1734 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can, à l'âge de 41 ans.

Famille: Étienne Desbiens n. a 7 nov 1691, d. 30 juil 1766

Estienne Desbiens

M, n. 1661, d. 19 octobre 1708
Père*Denis Desbiens
Mère*Jeanne DuPuy
Dernière mise à jour=10 avr 2018
     Estienne Desbiens (ou Debiais), premier ancêtre des Desbiens arrivé en Nouvelle-France, s'établit à Ville-Marie (Montréal) vers 1686, où il est cité dans un document du Notaire Bénigue Basset,le7 juillet 1686. Il est âgé d'environ 38 ans, ne sachant ni lire et ni écrire, il exerce le métier de laboureur et de scieur de long.
Estienne Debien est né vers l'année 1648 à Moulismes, arrondissement de Montmorillon, évêcher de Poitiers dans le Poitou (Vienne) France. Il était le fils de Denis Debien et Suzanne....?(nominconnu, possiblement orpheline)
Le 20 avril 1689, il obtient une concession de terre par le Séminaire de l'Île de Montréal. Il s'agit d'une concession de 40 arpents de terre à la Côte St-Paul consistant à 2 arpents delargesur 20 arpents de profondeur, bornée à la terre de Nicolas le Noble et de Sieur Lafontaine, sur le devant à la Rivière St-Pierre et par derrière aux terres non-concédées sur le bord dufleuveSt-Laurent. (Notaire Jean-Baptiste Pothier)
Il épouse une jeune veuve âgée de 24 ans, Marie Campeau (née le 24 novembre 1665), deuxième d'une famille de quinze enfants. Elle est la fille de d'Estienne Campeau et de Catherine PaulodeVille-Marie (Catherine Paulo est une fille du Roi). Cette jeune veuve avait été mariée au défunt Nicolas Le Pileur et 4 enfants étaient nés de ce mariage dont un seul survivra (Jean LePileur).
La célébration du mariage d'Estienne Debien et Marie Campeau eu lieu le 2 janvier 1691, à l'église Notre Dame de Montréal. Un contrat de mariage a été rédigé par le Notaire Maugue, le30novembre 1690, dans la maison de la ferme des pauvres de l'hôpital. (Hôpital Hôtel-Dieu, premier hôpital de Montréal)
Le 20 septembre 1694, Estienne Debien engage Léonard Paillé, maître-charpentier pour construire une maison. Elle sera construite sur 25 pieds de long sur 20 pieds de large, de pièces surpiècesde bois, comprenant une cheminée, 2 portes et 2 fenêtres. (Notaire Maugue)
Estienne Debien et Marie Campeau eurent une famille de 10 enfants: six garçons et quatre filles.
À l'église Notre-Dame de Montréal, le 19 octobre 1708, alors âgé d'environ 60 ans, Estienne Debien fut inhumé.
Marie Campeau se remarie à nouveau (3e mariage) à Julien Pérucie, le 28 septembre 1710. Elle décédera à l'âge de 72 ans, le 7 février 1736.

Enfants d'Estienne Debien et Marie Campeau
· Étienne:
b. 07-11-1691 à Montréal
m. 21-01-1715 Marie-Dorothée Tremblay, Baie St-Paul
2e m. 01-11-1734 Suzanne Royer, Québec
s. 30-07-1766 à l'Île-aux-Coudres
· François:
b. 27-08-1693 à Montréal
m. 30-09-1728 Marie-Jeanne Goujon, Montréal
s. 07-03-1745 à Montréal
· Michel:
b. 24-08-1695 à Montréal
m. 13-04-1722 Angélique Bizet, Lachine
(elle décède 3 mois plus tard)
2e m. 08-05-1724 à Marie-Anne Jamme, Pointe-Claire
Il est engagé dans l'Ouest le 04-05-1721 et le 20-05-1724
(traite de fourrures)
· Antoine:
b. 05-02-1697 à Montréal
s. 13-10-1708 à Montréal
(il décède 6 jours avant son père)
· Joseph:
b. 23-02-1699 à Montréal
s. 19-09-1722 à Montréal
· Marie-Josèphe:
b. 28-05-1700 à Montréal
s. 22-03-1703 à Montréal
· Marie-Anne:
b. 12-03-1702 à Montréal
s. 31-03-1703 à Montréal
· Jean-Baptiste:
b. 23-06-1704 à Montréal
m. 19-01-1728 Marie-Josèphe Gougeon, Montréal
engagé dans l'Ouest le 31-08-1724
· Marie-Charlotte:
b. 05-10-1706 à Montréal
m. 08-11-1729 Hippolyte Gaillard dit Gallien, soldat du Chevalier de Longueuil, Montréal
· Marie-Anne:
b. 04-03-1709 à Montréal
m. 22-11-1728 Jean Julien
s. 22-11-1744 Montréal


Source: Le Centre de généalogie francophone d'Amérique
URL: http://www.genealogie.org
Conception et réalisation: Le Cid (Le Centre internet de développement)
1997 © Tous droits réservés.

ESTIENNE DESBIENS

Estienne Debien ou Debias, premier ancêtre des Desbiens, fils de Denis Debien et Suzanne ..., originaire de Moulismes, de l’arrondissement Montmorillon, dans l’évêché Poitiers, au Poitou, département de Vienne, en France.

Étienne Desbiens est né vers 1648, baptisé en 1651. Il est cité pour la première fois à Ville-Marie, le 7 juillet 1686. Il s'établit à Montréal, le 2 mars 1687. Après les événements tragiques du massacre de Lachine. Il passe un contrat de mariage, le 30 novembre 1690, avec Marie Campeau, âgée de 24 ans, baptisée le 24 novembre 1665, veuve de Nicolas LePileur, fille de l’ancêtreÉtienne Campeau et de Catherine Paulo.

La célébration du mariage d’Étienne Desbiens et de Marie Campeau a lieu le 2 janvier 1691 à l’église Notre-Dame de Montréal. Dix enfants naissent de cette union, six garçons et quatre filles, puis c’est l’aîné qui nous concerne, dans la présente généalogie. Étienne II, du même prénom que son père, est baptisé le 7 novembre 1691, à Montréal. Il épouse en première noce le 21 janvier1715, à la Baie St-Paul, Marie-Dorothée Tremblay, née en 1692, fille de Louis Tremblay et de Marie Perron. Le deuxième enfant de huit, du nouveau couple, nommé aussi Étienne III, en 1719, estcelui qui tisse le lien avec son mariage, avec Véronique Gonthier, baptisée en 1725, fille de Louis Gonthier et de Geneviève Gagné. Leur fille, Marie-Geneviève Desbiens, épouse en 1774, PierreBilodeau, fils de Pierre Bilodeau et de Marie-Gertrude Pedneault.

Puis, Marie-Dorothée Tremblay décède, le 19 mars 1734, âgée de 41 ans. Étienne II épouse en secondes noces, le 1er novembre 1734, à Québec, Suzanne Royer, fille de Jean Royer et de CatherineDumont. Cinq nouveaux enfants sont donnés à Étienne II, puis c’est la benjamine, Céline Desbiens, baptisée le 6 octobre 1740, elle crée un autre lien de descendance, par son mariage le 4novembre 1766, avec Mathieu Savard, fils de Pierre Savard et Marie-Josephe Bouchard.

Le 20 avril 1689, l'ancêtre Étienne Desbiens obtient une concession de terre de vingt arpents de profondeur et deux arpents de largeur, à la Côte St-Paul, bornée par la terre de Nicolas leNoble et de Sieur Lafontaine, sur le devant à La Rivière St-Pierre et par derrière aux terres non-concédées sur le bord du fleuve St-Laurent.

Le 20 septembre 1694, Estienne Debien engage Léonard Paillé, maître charpentier pour construire une maison, sur 25 pieds de largeur, de pièces sur pièces de bois, comprenant une cheminée, 2portes et fenêtres.

L’ancêtre des Desbiens, Étienne, décède à l’âge de 60 ans et est inhumé le 19 octobre 1708, à Montréal. Sa veuve se remarie une troisième fois, cette fois avec Julien Perusie, en 1710. L'aïeule de tous les Desbiens, décède le 7 février 1736, à l'âge de 72 ans, à Ville-Marie. Un contrat de mariage entre Estienne Desbiens et une personne inconnue a été signé. Le Parchemin
27 Septembre 1710 (Mtl)
Lepailleur de LaFerté, M. (1701-1732)

Observation: L'intitulé mentionne la date du 26 septembre 1710.

Contrat de mariage entre Julien Perussy dit Baguette, soldat des troupes du détachement de la Marine et maître serger, fils de Jean Perrussy et de Antoinette Pericard, de la ville de Tulles,paroisse de St Pierre; et Marie Campots, de la côte St Paul de l'île de Montréal, veuve de Etienne Debien.

Doc #: 17100927PA018965. Il est né le 1661 à Moulisme, Montmorillon, France. Il était fils de Denis Desbiens et Jeanne DuPuy. Estienne Desbiens a épousé Marie Campeau, fille de Étienne Campeau et Catherine Paulo, le 2 janvier 1691 à à l’église Notre-Dame, Montréal, Qc, Can. Estienne Desbiens est décédé le 19 octobre 1708 à Montréal, Qc, Can.

Famille: Marie Campeau n. 24 nov 1665, d. 7 fév 1736

Marie Campeau

F, n. 24 novembre 1665, d. 7 février 1736
Père*Étienne Campeau n. v 1638, d. 29 nov 1692
Mère*Catherine Paulo n. 1646, d. 16 avr 1721
Dernière mise à jour=9 avr 2018
     Marie Campeau est née le 24 novembre 1665 à Montréal, Qc, Can. Elle était fille de Étienne Campeau et Catherine Paulo. Marie Campeau a épousé Estienne Desbiens, fils de Denis Desbiens et Jeanne DuPuy, le 2 janvier 1691 à à l’église Notre-Dame, Montréal, Qc, Can. Marie Campeau est décédée le 7 février 1736 à Montréal, Qc, Can, à l'âge de 70 ans.

Famille: Estienne Desbiens n. 1661, d. 19 oct 1708

Denis Desbiens

M
Dernière mise à jour=6 mai 2008
     Denis Desbiens a épousé Jeanne DuPuy le 1635 à Saint-Hilaire-de-Moulisme, France.

Famille: Jeanne DuPuy

Rénald Bouchard

M, n. 1927, d. 22 juin 2019
Père*Ludger Bouchard n. v 1884
Mère*Eva Desbiens
Dernière mise à jour=4 août 2019
     Rénald Bouchard a épousé Jeannine Lapointe. Rénald Bouchard est né le 1927 à Bergeronnes, Saguenay, Qc, Can. Il était fils de Ludger Bouchard et Eva Desbiens. Rénald Bouchard est décédé le 22 juin 2019 à CISSS Côte-Nord Pavillon Escoumins, Escoumins, Saguenay, Qc, Can.

Famille: Jeannine Lapointe d. a 2019

Wilbrod Bouchard

M
Dernière mise à jour=5 mai 2008

Famille: Caroline Gauthier Gonthier n. 1862

Lily Picard

F
Dernière mise à jour=5 mai 2008

Antoine St-Gelais

M, n. 31 décembre 1899
Père*Jacques St-Gelais n. 20 nov 1866
Mère*Victoria Tremblay n. 6 fév 1865
Dernière mise à jour=5 mai 2008
     Antoine St-Gelais est né le 31 décembre 1899 à Escoumins, Saguenay, Qc, Can. Il était fils de Jacques St-Gelais et Victoria Tremblay. Antoine St-Gelais a épousé Yvonne Coté le 1 novembre 1920 à Mille Vaches, Saguenay, Qc, Can.

Famille: Yvonne Coté n. a 1885

Yvonne Coté

F, n. après 1885
Dernière mise à jour=5 mai 2008
     Yvonne Coté est née le après 1885 à Qc, Can. Elle a épousé Antoine St-Gelais, fils de Jacques St-Gelais et Victoria Tremblay, le 1 novembre 1920 à Mille Vaches, Saguenay, Qc, Can.

Famille: Antoine St-Gelais n. 31 déc 1899

Jacques St-Gelais

M, n. 20 novembre 1866
Père*Jacques St-Gelais n. 14 juil 1819
Mère*Clarisse St-Gelais Dit Laforge n. 28 juil 1822
Dernière mise à jour=5 mai 2008
     Jacques St-Gelais est né le 20 novembre 1866 à La Malbaie, Charlevoix, Qc, Can. Il était fils de Jacques St-Gelais et Clarisse St-Gelais Dit Laforge. Jacques St-Gelais a épousé Victoria Tremblay le 31 mai 1883 à Escoumins, Saguenay, Qc, Can.

Famille: Victoria Tremblay n. 6 fév 1865

Victoria Tremblay

F, n. 6 février 1865
Dernière mise à jour=5 mai 2008
     Victoria Tremblay est née le 6 février 1865. Elle a épousé Jacques St-Gelais, fils de Jacques St-Gelais et Clarisse St-Gelais Dit Laforge, le 31 mai 1883 à Escoumins, Saguenay, Qc, Can.

Famille: Jacques St-Gelais n. 20 nov 1866

Jacques St-Gelais

M, n. 14 juillet 1819
Père*Bernard Isaie Pradet Dit St-Gelais n. 25 fév 1785
Mère*Judith Fortin n. 4 avr 1797, d. août 1835
Dernière mise à jour=5 mai 2008
     Jacques St-Gelais est né le 14 juillet 1819 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can. Il était fils de Bernard Isaie Pradet Dit St-Gelais et Judith Fortin. Jacques St-Gelais a épousé Clarisse St-Gelais Dit Laforge le 1 juin 1842 à La Malbaie, Charlevoix, Qc, Can.

Famille: Clarisse St-Gelais Dit Laforge n. 28 juil 1822

Clarisse St-Gelais Dit Laforge

F, n. 28 juillet 1822
Dernière mise à jour=5 mai 2008
     Clarisse St-Gelais Dit Laforge est née le 28 juillet 1822 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can. Elle a épousé Jacques St-Gelais, fils de Bernard Isaie Pradet Dit St-Gelais et Judith Fortin, le 1 juin 1842 à La Malbaie, Charlevoix, Qc, Can.

Famille: Jacques St-Gelais n. 14 juil 1819

Bernard Isaie Pradet Dit St-Gelais

M, n. 25 février 1785
Père*Jean Baptiste François Pradet Sit Singelais n. 8 août 1743, d. 8 mars 1829
Mère*Suzanne Caroline Duchesne n. 30 nov 1750, d. a 1816
Dernière mise à jour=5 mai 2008
     Bernard Isaie Pradet Dit St-Gelais est né le 25 février 1785 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can. Il était fils de Jean Baptiste François Pradet Sit Singelais et Suzanne Caroline Duchesne. Bernard Isaie Pradet Dit St-Gelais a épousé Judith Fortin, fille de Jacques François Fortin et Marie Judith Tremblay, le 14 novembre 1815 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can.

Famille: Judith Fortin n. 4 avr 1797, d. août 1835

Judith Fortin

F, n. 4 avril 1797, d. août 1835
Père*Jacques François Fortin n. 26 sept 1770
Mère*Marie Judith Tremblay
Dernière mise à jour=5 mai 2008
     Judith Fortin est née le 4 avril 1797 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can. Elle était fille de Jacques François Fortin et Marie Judith Tremblay. Judith Fortin a épousé Bernard Isaie Pradet Dit St-Gelais, fils de Jean Baptiste François Pradet Sit Singelais et Suzanne Caroline Duchesne, le 14 novembre 1815 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can. Judith Fortin est décédée le août 1835 à St-Urbain, Charlevoix, Qc, Can, à l'âge de 38 ans.

Famille: Bernard Isaie Pradet Dit St-Gelais n. 25 fév 1785

Jean Baptiste François Pradet Sit Singelais

M, n. 8 août 1743, d. 8 mars 1829
Père*Jean Simon Pradet Dit Singelais Dit Laforge n. 12 déc 1708, d. 12 juin 1797
Mère*Marie Geneviève Charron Dit Laferrière n. 8 nov 1710, d. bt 1736 - 1804
Dernière mise à jour=11 avr 2018
     Jean Baptiste François Pradet Sit Singelais JEAN-BAPTISTE-FRANCOIS3) PRADET/St- GELAIS (JEAN-SIMON2) (GASPARD1) Som e records refer to Jean-Baptiste-Francois3) as Jean, Jean-Baptiste, Jea n-Francois or simply Francois. If it's the one married to Suzanne Car oline Duchesne, 2 Sept 1766, then they are referring to Jean-Baptiste- Frs. I would like to point out however, that Jean-Baptiste-Frs had a b rother Jean-Marie- Francois, married to Marie-Victoire Potvin and some G enealogy records tend to mix these two brothers up, as Jean-Marie-Fran cois is also sometimes referred to as Jean and Jean-Francois, so it is i mportant to try and figure out which one they are referring to. JEAN-MA RIE-FRANCOIS OR JEAN-BAPTISTE-FRANCOIS. The former being born in 1734 a nd the latter being born in 1743. Frere Eloi Gerard Talbot's " Receuil d es famille du Charlevoix" (page 431) lists" JEAN-MARIE-FRANCOIS as the o ne married to Victoire Potvin Jan 15, 1755, and, JEAN-BAPTISTE as the o ne married to Suzanne Duchesne Sept 2, 1766. *Note: I don't know why t he date Sept 2 1766 appears in so many genealogy references. I have a c opy of the handwritten marriage contract by Notaire Crespin and the dat e is CLEARLY 2 November 1766. There is also confusion as to who were th e parents of Suzanne-Caroline Duchesne. In her marriage contract Suzan ne Duchesne clearly states that her parents are Pierre Duchesne and Ang elique Lavoie. Il est né le 8 août 1743 à St-Rock des Aulnais, Islet, Qc, Can. Il était fils de Jean Simon Pradet Dit Singelais Dit Laforge et Marie Geneviève Charron Dit Laferrière. Un contrat de mariage entre Jean Baptiste François Pradet Sit Singelais et une personne inconnue a été signé le 2 novembre 1766 à Côte de Beaupré, Château-Richer, Montmorency, Qc, Can. In Marriage contract by Notaire: Antoine Crespin, Cote de Beaupre, Paroisse de Chateau Richer, P. Q. Il a épousé Suzanne Caroline Duchesne à Côte de Beaupré, Château-Richer, Montmorency, Qc, Can, le 2 novembre 1766. Jean Baptiste François Pradet Sit Singelais est décédé le 8 mars 1829 à St-Urbain, Charlevoix, Qc, Can, à l'âge de 85 ans.

Famille: Suzanne Caroline Duchesne n. 30 nov 1750, d. a 1816

Suzanne Caroline Duchesne

F, n. 30 novembre 1750, d. avant 1816
Dernière mise à jour=9 avr 2018
     Suzanne Caroline Duchesne est née le 30 novembre 1750 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can. Elle a épousé Jean Baptiste François Pradet Sit Singelais à Côte de Beaupré, Château-Richer, Montmorency, Qc, Can, le 2 novembre 1766. Suzanne Caroline Duchesne est décédée le avant 1816 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can.

Famille: Jean Baptiste François Pradet Sit Singelais n. 8 août 1743, d. 8 mars 1829

Jean Simon Pradet Dit Singelais Dit Laforge

M, n. 12 décembre 1708, d. 12 juin 1797
Père*Gaspard Pradet n. v 1678, d. a 1730
Mère*Élisabeth Chaigneau n. v 1680, d. 16 août 1753
Dernière mise à jour=11 avr 2018
     Jean Simon Pradet Dit Singelais Dit Laforge JEAN-SIMON PRADET (dit) ST. GELAIS & (dit) LAFORGE, 4th child and Son of GASPARD PRADET & ELIZABETH CHAIGNEAU (CHAIGNON) IS THE FIRST ANCESTOR BORN IN FRANCE TO SETTLE IN (New France) CANADA. HE WAS A SOLDIER.

THE ORIGINS OF THE SURNAME SAINT-GELAIS
Surnames beginning with "SAINT" The compound is sometimes fused or ble nded into one word, These surnames are almost always names of localiti es. Some are names of nobles. Some can be ancient nicknames. Sometime s " Saint" is ironically placed before a name given at Birth or Christ ening. Ancestors of the families Saint-Gelais, Pradet, & Bradet, are o riginally from the area of Poitiers, in Poitou, France. Born on the 12t h & Baptized on the 13th of December 1708 at St. André de Niort, Deux S evres, Poitou, France, Jean-Simon Pradet (dit) roughly translated , me ans (aka) (also known as) Saint-Gelais and (aka) Laforge was the son of Gaspard Pradet and Elizabeth Chaigneau (Chaignon). When Jean-Simon was a bout 17 yrs old, he enlisted in the military company of "Monsieur de Rigaud" to participate in the defense of the "Young Colony". He was given, at that time, the surname " Saint-Gelais." It was a common practice a mong soldiers to attribute amongst themselves a nickname or what is known in French as a "Sobriquet" upon entering the military ranks. It is also known in French as "le Bapteme du Regiment", (The Christening from the Regiment). These nicknames or "Sobriquets" are selected somewhat in the same manner as many surnames, that is to say, after a place of birth, geographic characteristic of an area where the individual lives, or lived, and also at times, the type of work or trade in which the individual was involved. And, at times, even a physical or psychological t rait that the individual possessed.
THE MARRIAGE OF JEAN-SIMON PRADET dit ST-GELAIS and dit LAFORGE.
On February 20, 1730, the "Ancestor", JEAN-SIMON, married at St-Pierre parish, Ile d' Orleans, GENEVIEVE CHARON,(Charron) daughter of Jean Charon (Jean-Baptiste Charron) and Genevieve Dupile. These Charrons are known as Charron dit LaFerriere. Jean-Simon continued to exercise his craft as a soldier, and participated in many campaigns of the "Rigaud Company" against the Iroquois Indians and the English. The family Pradet dit St-Gelais & Dit Laforge was constantly on the move from L'Ile d' Orleans to Baie-Saint-Paul, then to Beaumont, and then to Sainte-Anne-de- la-Pocatiere, and to Saint-Roch-des-Aulnaies, to finally return to settle in Baie-Saint-Paul. JEAN-SIMON settled on a small farm where he owned and operated a "FORGE". Some records suggest that he may have been a blacksmith while in the military. That is how the other surname was acquired (dit) (aka) "LAFORGE". JEAN-SIMON PRADET dit SAINT-GELAIS and dit LAFORGE'S death record has been found. He is listed on that record as SYMON PRADET dit ST. GELET, and, it indicates that he died June 12, 1797 i n Baie St. Paul, and was buried the next day in the parish cemetery. According to Tanguay Vol 6, page 439, Jean-Simon was the father of 11 ch ildren. His sons, JEAN-MARIE-FRANCOIS and *JEAN-BAPTISTE-FRANCOIS remained in Quebec and adopted the surname SAINT-GELAIS. Then, his son LOUIS-SAMSON-DAVID married in Detroit and left many descendants in the United States. Louis-Samson-David and his descendants adopted the surname "LAFORGE".

Today the majority of Jean-Simon's descendants use the surname Saint-Gelais and can be found in Charlevoix, Matane, and in The Saguenay Lac Saint-Jean area of Quebec. There are also the Bradets and Bradettes a variation of Pradet and some Laforges residing throughout Canada and the United States particularly in the New England area. As for the Pradets a few can be found in Montreal.*Note #1: I have also found another Genealogy record indicating that Louise Laforge, married to Joseph-Marie Hamelin in 1764 is the daughter of Jean-Simon Pradet & Genevieve Charon.

*NOTE #2:(Translated from sections of the French version by Robert St- Gelais descendant of Jean-Simon Pradet-Saint-Gelais-Laforge). Eleven of Jean-Simon's children appear in Tanguay's Vol VI, page 439. Child # 3, Jean-Francois, b 1734, Married to Marie-Victoire Potvin. He is generally referred to as JEAN-MARIE-FRANCOIS, and child # 7. " Francois", Born 1 743, married to Suzanne Caroline Duchesne. He is generally referred to a s JEAN-BAPTISTE, or JEAN-BAPTISTE-FRANCOIS. I shall refer to child # 3 a s JEAN-MARIE-FRANCOIS , and child #7 as JEAN-BAPTISTE-FRANCOIS in this Genealogy. From JEAN-SIMON'S known children, 5 died shortly after bir th. The remainder have been fairly well accounted for with the exception of child # 6 , LOUIS- MARIE-JOSEPH, Baptized at Ste. Anne-de-la-Pacat iere 26 Oct,1740. Louis-Marie-Joseph may have died young, as to date, n o other record mentions him other than his birth. As to why Jean-Simo n was GIVEN the Surname SAINT-GELAIS, Well..... I HAVE INDEED LOCATED A VILLAGE IN FRANCE, IN POITOU ON THE SEVRE RIVER CALLED SAINT-GELAIS. The Village of Saint-Gelais is located just a few Kilometers north, northwest of Niort, France in Poitou on to the Sevre river.The City of Niort, F rance has a street running through it called Rue St. Gelais. There is i n this same area a Chateau de Cherveux which was occupied by the Arist ocratic St-Gelais family. It is 70 KMs East of La Rochelle or 60 KMs we st of Poitiers or about 20 KMs north of NIORT which is just a few KM from the village of SAINT-GELAIS. For more information about The Chateau de Cherveux that was occupied by the St-Gelais family, visit their French-English website. The village of Saint-Gelais in France also has a website which has the history of the village of Saint-Gelais. It is in French. It is very likely that the Pradet family was from the village of St. Gelais, and it would account for the surname SAINT-GELAIS that JEAN SIMON PRADET received at "Le Bapteme du Regiment". Being somewhat of an unusual name, I am sure it did not pop out of the blue the day it was given to him. Here is the website for the Village of Saint-Gelais. h ttp://perso.libertysurf.fr/foyergelasien/photo.htm Some informat ion on the Surname Saint-Gelais, was received from: The Center of Genealogical Research of Quebec. (Centre de recherches généalogiques du Québec.) Il est né le 12 décembre 1708 à St-André de Niort, Poitou, France. Il était fils de Gaspard Pradet et Élisabeth Chaigneau. Il a épousé Marie Geneviève Charron Dit Laferrière à St-Pierre, Ile d'Orléans, Qc, Can, le 20 février 1730. Jean Simon Pradet Dit Singelais Dit Laforge est décédé le 12 juin 1797 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can, à l'âge de 88 ans.

Famille: Marie Geneviève Charron Dit Laferrière n. 8 nov 1710, d. bt 1736 - 1804

Marie Geneviève Charron Dit Laferrière

F, n. 8 novembre 1710, d. entre 1736 et 1804
Père*Jean Baptiste Charron Dit Laferrière n. 26 fév 1685/86, d. bt 1732 - 1778
Mère*Marie Geneviève Dupil n. 13 mars 1688/89, d. bt 1730 - 1783
Dernière mise à jour=11 avr 2018
     Marie Geneviève Charron Dit Laferrière est née le 8 novembre 1710 à St-Pierre, Ile d'Orléans, Qc, Can. Elle était fille de Jean Baptiste Charron Dit Laferrière et Marie Geneviève Dupil. Elle a épousé Jean Simon Pradet Dit Singelais Dit Laforge à St-Pierre, Ile d'Orléans, Qc, Can, le 20 février 1730.. Marie-Genevieve Charron (Charon) dit Laferriere married Jean-Simon Pradet dit Laforge and dit St-Gelais, 20 Feb 1730 at St. Pierre, Ile d' Orleans, P.Q. It was a double wedding. Her sister Marie-Madeleine Charron (Charon) Dit Laferriere married Jean Fleuret dit LaFleur during the same wedding ceremony. Marie Geneviève Charron Dit Laferrière est décédée le entre 1736 et 1804 à Qc, Can.

Famille: Jean Simon Pradet Dit Singelais Dit Laforge n. 12 déc 1708, d. 12 juin 1797

Gaspard Pradet

M, n. vers 1678, d. avant 1730
Père*Jean Pradet
Mère*Marguerite Niort
Dernière mise à jour=11 avr 2018
     Gaspard Pradet GASPARD (1) PRADET. The estimated date of birth for Gaspard Pradet is based on the date of birth of his sons André who died and was buried when he was 12 years old on 25 May 1715, and, Jean-Simon who was born & Baptized on Dec 13, 1708. We know that GASPARD PRADET died before 1730 as his son Jean-Simon declared this fact in his marriage contract dated Feb 1730. We know that GASPARD PRADET & his wife ELIZABETH CHAIGNEAU (Chaignon) had at least 10 children.They were all born in France. They are:(#1) André, born about 1703. André's burial record indicates he was burried at St. André de Niort, Deux Sevres, Poitou, France on May 25, 1715. Andre was 12 years old when he died. (#2) Elisabeth Pradet born about April 1706 & died when she was 18 months old on Oct 12, 1707.( #3) Jean born about July 1707 and died when he was 3 months old on Oct 21, 1 707. (#4) JEAN-SIMON PRADET dit SAINT-GELAIS & dit LAFORGE "THE ANCESTO R' of all the SAINT-GELAIS of North America was born Dec 13, 1708. (#5) Jean-Bernard Pradet Born Jul 6, 1710, died 4 yrs old on Sept 29 1714. (# 6) Denis Pradet born 18 Jan 1712, St. Andre de Niort, France. (#7) Rene-Gaspard b. 12 Jan 1714, St. Andre de Niort. (#8) Pierre Pradet b 3 May 1715, St. Andre de Niort, was married on Nov 27, 1747. (#9) Jean Pradet b. 15 Nov 1716, St. Andre de Niort. (#10) Felix Pradet, b Sept 10 1718 at Frontenay, R. R. Franfce and Died Aug 11 1719 When he was about 11 monthes old. I have a copy of Jean-Simon's baptism record which clearly states that JEAN-SIMON PRADET was born on 13 December 1708. That s ame record indicates that GASPARD PRADET' s occupation was a "boulanger" which is the French word for "baker". Most of my adult life, I thought that I might be related somehow to the Aristocratic St. Gelais family of the 16th and 17th century, The St. Gelais family that occupied the Chateau de Cherveux in Poitou, or other Illustrious St. Gelais of the period, like Mellin de St. Gelais, a Court poet etc . I carved out a wooden plaque of the "St-Gelais Family Crest" over 25 years ago, and to this day it is still hanging on my living room wall. I have been working on my genealogy for over 10 years, and I find this more and more NOT to be the case. Moreover my oldest paternal ancestor found is GASPARD PRADET, mentioned above, and to this day, not one link either by blood or marriage to the SAINT-GELAIS families has ever been established. There is indeed a Chateau de Cherveux in Poitou which was occupied by the SAINT-GELAIS Family. The SAINT GELAIS FAMILY intermarried with the powerful Lusignan family of Poitou.(The Chateau de Cherveux has a wonder ful French-English website) and I have indeed located a village in France called SAINT-GELAIS. It is located very close to the Chateau de Cherveux in Poitou. GASPARD PRADET and his children are from the area of St. André-de-Niort, Deux-Sevres in Poitou, France. The village of SAINT -GELAIS is in the same area. All indications are that the Pradet family must have resided at least for a time in the village of St-Gelais and that would explain why Jean-Simon Pradet dit St. Gelais and dit Laforge was given the "dit name" SAINT-GELAIS by his military regiment, which is the surname used by most of the Pradet descendants to this day, myself included. Being somewhat of an unusual name , I am sure it just did not pop out of the blue the day it was given to him. In conclusion, I am just as happy and proud to have descended from a humble and brave soldier, the son of a baker, as if I had descended from a member of the Aristocratic St. Gelais family. Here is a brief history of the Village and Church of St. Gelais. First the original French version and then my t ranslation.
ORIGINE ET HISTOIRE DU VILLAGE DE SAINT GELAIS
ORIGIN AND HISTORY OF THE VILLAGE OF SAINT GELAIS

L'église de Saint-Gelais fut construite à partir de 1109 par Raoul de Lusignan. Celui-ci avait un fief en ce lieu et vénérait particulièremrent Saint-Gelais, successeur de Saint Hilaire, évêque de Poitiers au IV ème siècle. Il dédia cette église prieurale en l'honneur de Saint Gelais . Enfin, le village avait une identité avec un saint patron dont la fête serait célébrée tous les 26 Août. Les pélerins de Saint-Jacques de Compostelle, descendant de Parthenay, trouvaient en haut de la Cueille Saint Jacques recueillement en notre église et repos aux Jacquetières.

En 1530, 10 ans seulement après que Luther ait brulé la bulle du pape, un bourgeois de Saint-Gelais nommé Martin, fut condamné comme Luthérien par le Parlement de Paris, c'est dire la rapidité de l'extension du Protestantisme en Poitou. En 1544, Calvin séjourne à Poitiers et ses disciples convertissent une grande partie des Poitevins à la Réforme. En 1569 , 1574, et 1585, Louis de Saint-Gelais, fidèle d'Henri de Navarre, fut assiégé par trois fois dans son château de Cherveux par les troupes catholiques. En 1598, devenu Henri IV, le Roi essaie d'apaiser les combattants en donnant le droit de cité aux protestants par l'Edit de Nantes. E n 1635, les protestants rejetés des cimetières catholiques reçoivent à Saint-Gelais un cimetière à part au Bourg Neuf. Craignant que les corps des descendants des fondateurs de l'Eglise devenus protestants ne soient exhumés et jetés à la décharge publique, les protestants de Saint-Gelais retounèrent la dalle recouvrant l'escalier de la crypte. La croix de Saint-Gelais étant en dessous, la crypte passa inaperçue au moment des exhumations exigées par les catholiques, et les révolutionnaires de 1793 n 'eurent pas l'idée d'y descendre pour récupérer le plomb des cercueils pour en faire des balles. En 1681, le Roi envoie ses dragons, pour convertir les protestants par la force. Nos registres paroissiaux témoignent de 436 conversions sur environ 800 âmes.

En 1791, l'église et le prieuré sont vendus comme biens nationaux.

En 1925, l'église fut inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.

En 1945, elle fut classée comme monument historique.

A partie de 1962, de grands travaux ont été entrepris, et leur achèvement s'est fait en 1998.
*** TRANSLATION: Construction of the church of Saint-Gelais began in a bout 1109 by Raoul De Lusignan. Raoul had a Fief (stronghold) in the area and venerated particularly "Saint Gelais", successor of Saint Hilaire, bishop of Poitiers in the fourth century. He dedicated this church in honor of Saint Gelais. Finally the village could Identify with a Patron Saint whose birthday was celebrated every year on August 26. The pilgrims of Saint-Jacques de Compostelle coming down from Parthenay found a gathering and resting place at the village & church of Saint Gelais. In 1 530, just 10 years after Luther burned "La Bulle du Pape" (In general, any document with the Papal Seal on it is known as "La Bulle du Pape". In this case Luther burned the declaration of the Pope excommunicating Luther from the Roman Catholic Church) a Bourgeois from the village of Saint Gelais named Martin was condemned as a Lutheran by the Parliament in Paris, which is said to have accelerated the expansion of the Protestant movement in Poitou. During a sojourn at Poitiers in 1544, Calvin and his disciples converted a large number its citizenry to the Protestant Reform. Louis de Saint-Gelais, faithful to Henri de Navarre was besieged three times at the Chateau de Cherveux by Catholic troops....In 15 69, and 1574, and again in 1585. In 1598 under Henri IV, the king tried to appease the combatants by giving the Protestants the same rights as the citizens and in accordance with the Edict of Nantes. In 1635, the Prostestants rejected from the Catholic cemeteries were given a cemetery of their own at Saint Gelais in a section called Bourg Neuf. Fearing that the bodies of the descendants of the founders of the church who became Protestants would be exhumed and thrown in the public dump, the Protestants of Saint-Gelais over-turned the stones of the staircase leading to the crypt. The cross of Saint Gelais which was located below the crypt went unnoticed by the exhumations urged on by the Catholics ....and t he Revolutionists of 1793 did not think to go below to recover the lead from the coffins to make musket balls. In 1681 the king sent his "dragons" (heavily armoured soldiers) to convert the protestants by force. Our parish registers can attest to 436 conversions out of about 800 souls . In 1791 the Church and La Prieuré/Priory (probably the rectory) were sold as National Assets. In 1925 the church was placed on an inventory list of historical sites. In 1945 the Church was classified as an historical site. Many renovations were undertaken starting in about 1962. They were completed by 1998. Il était "Boulanger" = Baker. from Baptism record of Jean Simon Pradet & Notes of Bernard St-Gelais.) Il est né le vers 1678. Il était fils de Jean Pradet et Marguerite Niort. Il a épousé Élisabeth Chaigneau à St. Louis, Rochefort, Saintonge, Charente Maritime, France, le 22 novembre 1700.. Estimated date of marriage is based on the date of birth of her son, J ean-Simon who was born and baptized Dec 13, 1708. Gaspard Pradet & Eliz abeth Chaignon/Chaynyon/ Chaigneau had several other children. I have a c opy of the burial record for another son, Andre, born about 1703 which i ndicates that Andre was buried 25 May 1715 at the age of 12 at St. And re de Niort, Deux-Sevres, Poitou, France. On that burial record, Elizab eth's name is clearly spelled Elizabeth Chaigneau. Elizabeth with a "z ' and Chaigneau (not Chaynyon or Chaignon)The files of the PRDH in Mont real also show her name as Chaigneau. ref. DGFQ P943. Gaspard Pradet est décédé le avant 1730.

Famille: Élisabeth Chaigneau n. v 1680, d. 16 août 1753

Élisabeth Chaigneau

F, n. vers 1680, d. 16 août 1753
Dernière mise à jour=11 avr 2018
     Élisabeth Chaigneau est née le vers 1680. Elle a épousé Gaspard Pradet à St. Louis, Rochefort, Saintonge, Charente Maritime, France, le 22 novembre 1700. Élisabeth Chaigneau est décédée le 16 août 1753 à St-André de Niort, Poitou, France.

Famille: Gaspard Pradet n. v 1678, d. a 1730

Jean Pradet

M
Dernière mise à jour=5 mai 2008
     Jean Pradet a épousé Marguerite Niort le avant 1678 à Rennes, Bretagne, France.

Famille: Marguerite Niort

Marguerite Niort

F
Dernière mise à jour=5 mai 2008
     Marguerite Niort a épousé Jean Pradet le avant 1678 à Rennes, Bretagne, France.

Famille: Jean Pradet

Gabriel Phocas Dit Raymond

M
Père*Gabriel Phocas Dit Raymond n. v 1767
Mère*Euphrosime Cordeau Dit Deslauriers n. v 1770
Dernière mise à jour=10 mai 2008
     Gabriel Phocas Dit Raymond était fils de Gabriel Phocas Dit Raymond et Euphrosime Cordeau Dit Deslauriers. Gabriel Phocas Dit Raymond a épousé Marie Christine Bouchard, fille de Jean Baptiste Bouchard et Ursule Tremblay, le 13 octobre 1829 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can.

Famille: Marie Christine Bouchard n. 21 nov 1805

Marie Christine Bouchard

F, n. 21 novembre 1805
Père*Jean Baptiste Bouchard n. 24 oct 1760, d. a 1812
Mère*Ursule Tremblay n. v 1768, d. 6 août 1809
Dernière mise à jour=6 mai 2008
     Marie Christine Bouchard est née le 21 novembre 1805 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can. Elle était fille de Jean Baptiste Bouchard et Ursule Tremblay. Marie Christine Bouchard a épousé Gabriel Phocas Dit Raymond, fils de Gabriel Phocas Dit Raymond et Euphrosime Cordeau Dit Deslauriers, le 13 octobre 1829 à Baie St-Paul, Charlevoix, Qc, Can.